______________________________________________________________________________________________________________________
 
 
   

 

Dans ce travail s'exprime la perception de l'irruption de forces obscures dans la structure limpide des apparences. C'est une représentation plastique située entre deux mondes de nature différente, qui nous projète vers l'infini et nous lie au néant ; une construction entre l'artificiel et le matériel qui tend vers l'alliance du néant, du vide et de l'infini.

Chaque tableau est un voyage à travers l'espace, un passage entre deux univers. Les traces du pinceau sur la toile se heurtent aux strates de matière en suspension qui laissent glisser les jus, qui à leur tour créent des intervalles de silence et d'immobilité. Ce travail est une recréation constante du sujet – le cosmos tel que je le vis –et le réel – tel qu'on nous le représente.

Ce qui existe au-dessus de nous dans sa bouleversante beauté, n'existe que dans cet instant où nous le vivons.

Contemplées ou vécues, ces abstractions du réel sont autant d'étapes vers un nouvel imaginaire, un nouvel ailleurs, une pause entre violence et paix.

_________________________________________________

Une vision cosmogonique de l'humain !
__________________________________________________

__________________________________________________

nous écrire

gratienne.bonan@gmail.com

_________________________________________________

notre part d'étoile

L'univers de Gratienne BONAN est une plongée dans un monde céleste qui nous entraîne à la recherche de notre part d'étoile. Couleurs intenses qui se déchirent sur des abysses ténébreux, matière fissipare d'où l'on sent sourdre une énergie immuable ; Telles sont les alliances qui érigent cette peinture.

Dans ce travail, la focale des compositions peut dérouter. Sommes-nous en face d’un arrangement pictural abstrait, ou en présence d'une vision figurative de l'infiniment grand ? Il va de soi que la réponse est double, puisqu’elle procède de notre propre vision, et que celle-ci fluctue selon la nature de nos interrogations. .

Ce travail participe d’une longue émanation. Il s’élabore au moyen de fines strates de matière fluides qui s'enchevêtrent, se mêlent, s'unissent ou se repoussent. Chaque couche de substance picturale participe à structurer et à donner de la densité à cette œuvre, qui s'inscrit dans la matière, pour nourrir l'espace.

Didier HENRY (Univers des Arts)

Venez découvrir Echall'Arts Festival

Gratienne BONAN artiste peintre, dessinateur, illustrateur. travail sur les paysages cosmiques